Un summer program à Sparkmate

Léo Childeric

September 2, 2020

Chez Sparkmate j’ai passé mon premier mois à faire des cafés… mais pas comme vous l’imaginez ! Pendant que beaucoup rêvent d’un summer chez Morgan Stanley, je dois vous avouer qu’un stage avec Morgan Pelissier est beaucoup plus stylé. 😉


Etudiant en ingénierie à Grenoble et lauréat du concours d’invention de Science & Vie Junior en 2015, j’ai eu la chance de découvrir Sparkmate, rare entreprise à oser recruter en période de COVID19. Lors de cette première expérience à Paris, j’ai pu intégrer une team vraiment cool, très hétéroclite et remplie de gens passionnés par l'innovation technologique.

Des projets créatifs et ambitieux, avec une équipe qui l’est tout autant !

À quoi ressemble mon stage ? Imagine la start-up idéale, avec de l’énergie à revendre, une grande autonomie et une bonne dose d'humour pour animer les afterworks ! Autant dire que pour un étudiant bricoleur comme moi, je n’aurais pas pu rêver mieux.

"La pluridisciplinarité fait partie intégrante de l'ADN de Sparkmate."


Dès le premier jour, ils m’ont accordé leur confiance et m'ont proposé de bosser sur plein de projets intéressants dans lesquels j’avais beaucoup à apprendre ! 😄


La pluridisciplinarité fait partie intégrante de l'ADN de Sparkmate. Du coup, étant attiré par plein de sujets, ce stage me permet de toucher à tout, en passant par :

  • La mécatronique
  • Les systèmes embarqués
  • La conception mécanique
  • Le développement d’applications
  • L’impression 3D
  • L’usinage


Une équipe d’experts ouverte sur le monde


J’adore la l'énergie qui émane de cette équipe multiculturelle. J’ai toujours pu compter sur eux pour me guider dans mes choix et me faire progresser dans mes missions. J’apprends autant de leur expertise technique que de nos échanges culturels. 


Depuis ma mission humanitaire dans les montagnes du Haut Atlas au Maroc, j'ai réalisé l'importance d'être ouvert sur le monde.


Fun fact, pour une team de moins de 10 personnes, on a tous fait des spécialisations différentes (mécanique, informatique,...) et on comptabilise plus d'une dizaine de langues parlées en passant par le chinois, le biélorusse, le créole mauricien, le russe, etc. Autant vous dire qu'on ne garde notre langue dans la poche.



C'est super d’apprendre au côté de personnes qui ne se prennent pas la tête et qui sont des pointes dans leur domaine. Durant les Rocking Friday, par exemple, toute la team se retrouve et se penche sur des projets internes en partageant des bons moments. 


En tant que stagiaire, je passe mes journées sur les projets habituellement réalisés par l’équipe lors de ces Rocking Friday. D'ailleurs, un a particulièrement occupé mon premier mois chez Sparkmate: l’automatisation de la machine à café !

Learning by doing : la philosophie de Sparkmate

Il n'y a pas de projet trop ambitieux pour Sparkmate. ;) On bosse sur toutes sortes d'innovations prometteuses en s'adaptant et en apprenant de façon polyvalente grâce à une culture technologique poussée et une créativité débordante. 

C'était vraiment cool car c’est exactement la situation dans laquelle j’ai été plongé en arrivant: j’avais un projet à mener et plein de notions à apprendre sur le tas. 

Un conseil essentiel chez Sparkmate : lance toi, amuse toi et apprends !

Me voilà donc parti pour mettre à profit cette philosophie et c'est ainsi que dès mon premier jour, ils m’ont proposé le projet ultime ! Une mission clé, qui aura impact précieux au quotidien pour une bonne partie de l’équipe… l'automatisation de la machine à café ! 


J'ai tout de suite accepté car j'avais envie de relever ce challenge décalé et de faire mes preuves sur un projet qui nous tenait tous à coeur.

Expérimentation du prototype de café en intraveineuse pour Morgan Pelissier

Une machine à café automatique ?

Imagine le temps qu'on a réussi à économiser grâce à ces mods ! Il est impensable de perdre de précieuses minutes pour la manutention de cet élément incontournable, voir des heures entières, vu la consommation de certaines personnes ! 😂

C'était génial de mobiliser les compétences des ingénieurs de Sparkmate pour réaliser ce projet. Vu la place essentielle de cette machine, j'avais clairement pas droit à l'erreur. No pressure. 😅

J'ai divisé cette mission en 3 parties: 

  • Augmenter la capacité du réservoir à café (objectif >1kg pour tenir la semaine !) XD
  • Automatiser le remplissage de l’eau
  • Évacuer le marc et l’eau usagée


Attention, tout n'était pas si simple car j'avais quelques éléments techniques à mettre en place:

Évidement, toutes ces fonctions devaient être implémentées en conservant la garantie de la machine actuelle, et sans interruption de service ! 😉


Conclusion 

Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie.

Si on m'avait dit que je me serais autant plu à passer un été à Paris, je n’y aurais pas cru ! 


Alors que dans la majorité des stages, l'étiquette stagiaire peut être pesante, j’ai tout de suite été intégré au sein du groupe. J'ai vraiment adoré mon premier mois car je ne m'attendais pas à être aussi indépendant et à pouvoir mener à bien mes propres projets. C'est fou comme le temps passe vite lorsqu'on fait ce qu'on aime et qu'on bien entouré !


Un projet ? contactez-nousA project ? contact us

Léo Childeric

leo@sparkmate.co