Faites simple, vous pourriez faire bien!

Maxime De Simone

September 2, 2020

Keep it simple. Faites simple. Voici un principe que l’on a toujours suivi au sein de l’équipe et avec nos clients.


Quand on lance un projet, un business ou que l’on développe un produit, il est à vrai dire très simple de ne pas faire simple. Il y a des milliers de façons différents de tomber dans le piège de la sur-conception (over thinking ou over engineering). Un bon exemple, c’est le fameux cahier des charges de 40 pages, avec tous les détails et toutes les fonctionnalités de la version soi-disant “minimale” du produit.


Chez Sparkmate, on adore garder les choses simples et se concentrer sur ce qui crée de la valeur tout de suite. Trop souvent on a vu des entrepreneurs super déterminés qui se loupent ou perdent beaucoup de temps et d’énergie à cause de ça. L’incapacité de réduire le cahier des charges, couper des fonctionnalités, prioriser les attentes, trouver un bon point de départ, calmer son impatience et accepter la frustration des premiers pas… Ils pensent que plus c’est “gros” et plus c’est ambitieux, plus c’est “complexe” et plus c’est intelligent.


Au contraire, on est persuadé que “fait” c’est mieux que “parfait” et je vais vous expliquer pourquoi.


Restez simple ne veut pas dire nier la complexité

Oui, votre projet est complexe. Il est unique, spécial et pleins de challenges, de subtilités bien particulières. Mais ce n’est pas moins complexe de monter un restaurant, qu’une chaîne de restaurant ou qu’une plateforme comme La Fourchette.


Accepter la complexité, l’ambiguité, l’incertain et la contradiction, mais ne laissez pas ce chaos façonner votre produit. On pourrait croire que puisque le contexte et l’environnement du produit sont complexes, le produit lui-même ne peut être que compliqué. Mais c’est faux, voici deux principes que je trouve intéressant à garder en tête :


  • La complexité est dans le processus, pas dans chaque action, c’est normal de trier des hypothèses, faire des choix, établir des priorités, on peut garder un design et des fonctionnalités simples, un produit simple, tout en gardant en tête à chaque étape toute la complexité du projet.
  • Complication =/= complexité, ce qui est compliqué, on peut le maîtriser avec du temps et de l'expertise ; ce qui est complexe, on ne peut pas le maîtriser, “c’est la vie”, alors le problème est certainement complexe mais pas forcément besoin d’inventer une solution compliquée pour y répondre.


Il y a un point commun que l’on observe chez la plupart de nos clients ou de nos amis entrepreneurs, c’est qu’ils pensent que le problème qui les empêche d’avancer plus vite, plus loin, c’est la tech et leur produit. Or avec quelque chose de simple mais qualitatif, on peut avancer. En réalité bien souvent, le problème ce n’est pas le manque de fonctionnalités et de petits détails, le problème c’est tout simplement l'absence de produit.


Et c’est un énorme piège assez fréquent : un plan trop compliqué au démarrage, des solutions tech compliquées, des milliers de trucs, d’acteurs, de scénarios à prendre en compte, trop de fonctionnalités, etc…


Acceptez la complexité, essayez de comprendre en permanence votre marché, vos utilisateurs et tout l'environnement de votre produit, mais osez trancher et rester simple. Il vaut mieux une première version simplifiée de votre produit mais opérationnelle, que rien du tout pendant des mois.



Restez simple, mais faites-le 

Si vous faites simples, vous pouvez :


  • Vous concentrer sur le peu de choses qui ont le plus d’importance
  • Déployer / produire plus rapidement
  • Avoir quelque chose de tangible à montrer et partager
  • Obtenir du feedback concret (pas celui que l’on récolte en discutant sur des idées et des hypothèses, mais celui que l’on récolte quand on a vécu quelque chose avec ses sens)
  • Laisser de la place pour l’amélioration
  • Apprendre du terrain (des succès et échecs, des gens,...)


Je ne peux pas faire une liste exhaustive de tous les avantages, mais vous voyez l’idée. Le cercle vertueux démarre lorsque l’on a quelque chose de tangible à montrer, utiliser ou vendre.


Alors il vaut mieux en faire moins, mais le faire bien. Vous n’avez pas besoin du produit absolument parfait dans 1 an, vous avez besoin d’un bon produit maintenant. Et si vous avez des utilisateurs mécontents parce que c’est pas assez, eh bien c’est une super nouvelle ! Un bon signe que votre produit sert à quelque chose et a du potentiel.


Mon beau-frère, qui est chef de cuisine, m’a dit que souvent, ce que les chefs expérimentés recommandent aux jeunes chefs, c'est “faites simple et vous risquez de faire bon”. Je pense que c’est la même chose pour le design et le développement d’un produit, c’est extrêmement difficile de créer quelque chose d’excellent, que les gens comprennent, apprécient et utilisent. Alors mieux vaut rester simple mais faire les choses au mieux et aller au bout !


Un projet ? contactez-nousA project ? contact us

Maxime De Simone

maxime@sparkmate.co